Quel rapport entre mon nouveau site internet et la notion d’échec ? Je t’explique

Tout d’abord, je suis trop contente de mon nouveau site. Je le trouve trop beau. Et surtout  je ne suis pas peu fière de l’avoir fait toute seule…

Nouveau design, l’adresse est toujours www.pauzengo.fr mais la navigation plus sympa.

J’ai vraiment galéré parce que je n’y connais rien. J’avais déjà tenté une fois l’aventure pour la première version avec un autre éditeur, mais suite à un nième changement de version, j’ai voulu passer à un site sous WordPress. J’en ai mangé du tuto, j’en ai fait des “essais-erreurs” et puis des grosses bourdes (mot non utilisé depuis 1920 hihi). J’en ai passé des heures à bidouiller et il y a encore plein de choses à faire pour améliorer ce site, j’en suis sûre. D’ailleurs si tu as des compétences dans ce domaine et que tu vois des améliorations possibles n’hésites pas à commenter ou m’envoyer un MP…mais bon je suis quand même satisfaite.

C’est là que vient le rapport entre mon nouveau site et la notion d’échec. En écrivant l’article je me dis « C’est bizarre cette confiance que je peux avoir parfois pour me lancer dans quelque chose de nouveau en me disant “je devrais y arriver”, cette patience pour apprendre et réussir des étapes et aussi cette capacité à être satisfaite d’un truc, au final, imparfait. ». Je suis demandé pourquoi ? Et ça m’a fait penser à la notion d’échec définie par Charles PEPIN : « Il y a échec quand il y a un écart entre le projet et la réalité et que la personne le vit mal» …. Il y a bien un écart entre le résultat espéré et le résultat obtenu, mais je le vis bien 😉. Je n’ai pas le sentiment d’avoir échoué même si je n’ai pas réussi à faire tout ce que je voulais au départ.

Si tu veux voir l’échec sous un nouvel angle, je ne peux que te conseiller la lecture du livre de Charles PEPIN « Les vertus de l’échec ». L’auteur évoque les différentes vertus de l’échec : la persévérance et l’apprentissage mais aussi la « bifurcation » (quand un échec est comme un panneau indicateur d’un autre chemin) et d’autres encore… je ne vais pas tout spoiler. Si tu n’aimes pas lire, tu peux aussi retrouver ses conférences sur Youtube.

Vaste sujet l’échec, on abordera ce sujet passionnant plus précisément dans un autre article c’est promis.